top of page

Baisse le chauffage nom d'une pipe !

Le dernier rapport du GIEC est sans appel : Il faut agir vite.


D'abord, plantons le décors : Le chauffage, c'est 30% de la consommation totale d'énergie et des émissions de CO2 en Suisse.


30% !


Olivier Meile, de SuisseEnergie à estimé qu'en réduisant de seulement 1°C le chauffage des bâtiments construits avant 2000 (85% du parc immobilier), la consommation énergétique totale du pays serait réduite de 6% !


Elmar Grosse Ruse a lui calculé qu'on pourrait réduire nos émissions de 762 000 tonnes de CO2 par année en réalisant ce geste très simple de réduire la température de nos logements de 1°C.


En abaissant la température de 2°C, on parle alors de 1,5 million de tonnes de CO2 économisées pour nos poumons, ceux de nos enfants, des animaux.......

Ce chiffre ne vous parle pas trop ? Et si je vous disais que c'est l'équivalent des émissions totales de pays comme le Sierra Leone ou les Maldives...


Revêtez tous non pas vos capes de super héros, mais votre pull préféré car nous avons là un grand pouvoir, et surtout, un gigantesque devoir!



Nous sortons de la saison de chauffe, c'est donc la meilleure période pour chacun d'entre nous de mettre en place notre stratégie de chauffe pour la prochaine saison.


La premier mot d'ordre est le plus simple et facile à mettre en place : Réduisons notre température de chauffe !

Pour rester dans le confort (Eh oui, il faudra quand même arrêter de se balader en tee-shirt en plein mois de janvier dans la maison) l'idéal est situé à 19°C dans les pièces à vivre et 1°C de moins dans les chambres.


Le confort est largement conditionné au taux d'humidité de votre maison.

Le taux d'humidité idéal se trouve entre 40 et 60 %, or plus le taux d'humidité est bas, plus la sensation de froid est importante (Et le risque de chopper un rhume augmente également car les muqueuses sont sèches!).



Les gestes simples à adopter :

  • Abaissez la température à 19°C.

  • Prêtez attention au taux d'humidité dans votre maison.

  • Optimisez vos radiateurs : Ne placez pas d'objets devant pour que la chaleur soit diffusée efficacement.

  • Programmez : La nuit et lors de vos absences, baissez la température.

  • Entretenez votre installation : Le manque d'entretien des installations de chauffage entrainent des surconsommations.

Franchement facile, on a déjà économiser avec un geste ultra simple, plus d'1,5 millions de tonnes de CO2.

En plus, cela va faire du bien à nos porte-monnaie !


Au fait, l'objectif Suisse fixé est de réduire de moitié nos émissions de CO2 en 2030 qui étaient alors de 46 millions de tonnes.


Vous l'aurez compris, on a du pain sur la planche, et besoin de frapper plus fort. La bonne nouvelle c'est qu'en tant que Super héros, on a encore plein de leviers sur lesquels agir, et on en parlera dans les futurs articles!


Sources : Suisse Energie, L'inventaire, Swissinfo, letemps.ch, ademe

83 vues0 commentaire
bottom of page